Rechercher
  • Bonnie

Comment suis-je devenue prof de yoga?


Ma situation actuelle en tant que professeur de yoga résulte d'un très long cheminement et revenir sur les détails n'intéresserait personne! Je ferai donc un tour d'horizon du passé:)


Aussi loin que je me rappelle, en tant qu'enfant, la spiritualité m'attirait.

L'odeur d'encens des églises résonnait en moi et un état de sérénité s'installait.


Plus tard, en tant qu'adolescente, je découvrais avec émerveillement les concepts de philosophie et les grandes idées littéraires. Je pouvais passer des heures à dévorer des livres, romans, poésies, textes philosophiques, tout ou presque me passionnait!


Parallèlement, en tant que jeune adulte, je découvrais les bienfaits de la pratique physique du yoga. Cela devenait un moment de réel bien "être".

Pas seulement le bien-être au sens où on peut l'entendre à tout va par les temps qui courent, mais un état de profond sentiment d'être vivante, de sérénité, de communion avec moi-même et le monde.

Je n'avais pas encore entendu parler de toute la philosophie du Yoga mais je pressentais ce qui se tramait derrière!

Et a posteriori, je me rends compte qu'il suffit simplement de pratiquer le yoga "asana", c'est-à-dire la pratique posturale pour découvrir la magie du Yoga.

C'est la possibilité de passer par l'expérience corporelle pour, tout doucement, faire une expérience spirituelle.


Tout cela aurait du me conduire naturellement vers mon actuelle situation de prof de yoga ou encore à l'étude de la littérature ou de la philosophie, mais pas du tout!


La raison, le passé et l'ancien présent familial m'ont dirigé vers une voie tout à fait opposée, et vers laquelle je n'aurai jamais pu penser me diriger: le droit.


Quelques temps après avoir débuté mes études de droit, je savais que cela n'était pas fait pour moi.

Toutefois, j'avais commencé ce parcours et en tant que parfaite perfectionniste qui se respecte, et aussi parce que j'avais des résultats plus que satisfaisants à mes examens, il me semblait à l'époque impossible de renoncer, d'abandonner.


Selon mon moi de l'époque, j'aurai alors déçu mes proches, je les aurai inquiété par un revirement soudain alors que la voie était droite, sans obstacle, et le ciel dégagé.

Cependant, cela n'était qu'un mirage, et une vision naïve, car je sais à présent que le ciel peut s'assombrir à tout moment, et même si l'on fait tout pour rester dans la lumière.

C'est juste la vie et ce sont les expériences les plus difficiles qui nous permettent d'apprécier le rayon de soleil qui suit.


J'ai donc été jusqu'au bout de ce que l'on peut faire en droit, huit ans pour un diplôme de Notaire.


J'en avais déjà pris pour 8 ans mais je ne m'arrêtai pas là, puisque lors de mes deux dernières années, j'avais décroché un stage, en tant que notaire stagiaire.

La pire expérience professionnelle de toute ma vie. J'y ai connu l'humiliation, la tyrannie et découvert ce que la tristesse et la colère peuvent engendrer chez l'être humain.

Cependant, cela a été une première étape importante vers mes choix futurs.


J'ai donc continué, diplôme en poche à travailler en tant que Notaire mais je ressentais violemment que cela n'était pas ma voie.


Lorsque chaque jour, la joie n'est pas là, c'est un bon indice que vous n'êtes pas au bon endroit!


Et puis, il y a un jour un élément déclencheur qui vous amène vers ce qui vous correspond, et souvent, un évènement douloureux...


Et puis aussi, pour ma part, une personne qui m'a guidé sans diriger, sans exiger, juste en posant certaines questions et en apportant quelques éclaircissements et beaucoup de savoir!


Et me voilà ici à écrire ces mots et je ne souhaiterai être nulle part ailleurs, avec nulle autre personne que ceux qui m'entourent chaque jour!


Je peux aujourd'hui revenir sur le passé sans regret, car je sais que toutes ces étapes ont été nécessaires pour moi.


J'y ai beaucoup appris, et je remercie absolument tout le monde, les personnes qui ont été là pour me soutenir, me réconforter, me donner leur amitié et leur amour, mais aussi les personnes qui ont posé les obstacles, m'ont fait de la peine, m'ont mise en colère, m'ont blessé, car ce sont aussi grâce à ces personnes que j'ai pu me connaître un peu plus.


Je pense que pardonner est une étape essentielle vers la sérénité et c'est se donner la paix intérieure. C'est un cadeau que l'on se fait à soi-même; et je pense que chacun devrait s'offrir un joli cadeau de temps en temps;)


Namast'yeah les Yogis!








0 vue
Téléphone

07.89.02.68.39

E-mail
Vous aimez notre site? 
Une autre personne pourrait être intéressée ? 
N'hésitez pas à partager ou liker !